VOS DONNÉES ONT-ELLES ÉTÉ LA CIBLE DE LA DERNIÈRE CYBERATTAQUE D’ENVERGURE MONDIALE ?

Le 12 mai dernier, la cyberattaque d’un virus de type « rançongiciel » appelée « WannaCry » s’est rapidement répandue à travers le monde, à une échelle et à une vitesse encore jamais vues.

Wanacry

Quand ce virus attaque l’ordinateur d’un utilisateur, il encrypte tous les fichiers, en les bloquant et en les rendant inaccessibles pour l’utilisateur. Une rançon est alors demandée sous forme de monnaie virtuelle (Bitcoin) en échange de la restauration des fichiers.

Vos données valent leur pesant d’or

Le prix pour redonner l’accès aux données et à l’ordinateur augmente avec le temps. Si le paiement n’est pas effectué à l’intérieur du délai, les données sont rendues inaccessibles de manière permanente.

Cette attaque est distinctive de par sa portée et de par la complexité du logiciel malveillant utilisé. Cette attaque a touché 190 pays à l’échelle mondiale et a causé des ravages à de nombreuses entreprises, grandes et moins grandes.

Il est à noter que tout ordinateur dont le système d’exploitation Windows n’est pas à jour est vulnérable face à cette attaque malveillante.

Ces incidents, qui n’iront pas en diminuant, nous rappellent l’importance de la sécurité informatique au sein de nos entreprises et de la mise en place d’une solution sécuritaire pour les sauvegardes et la relève.

Eset à la rescousse

À noter qu’Eset, notre solution privilégiée en matière de sécurité informatique, a été l’un des premiers produits sur le marché à détecter cette menace.

Le produit « Endpoint Security » de Eset possède un module spécial qui protège l’ordinateur contre ce type de menace.

Si vous avez des questionnements à ce sujet ou si vous avez besoin d’aide à ce niveau, nous vous invitons à nous contacter.

Pierre-Luc Beaulieu, Directeur des comptes
Servlinks Communication