Dois-je choisir un NAS ou un SAN ?

Dois-je choisir un NAS ou un SAN pour mes besoins dans mon entreprise?  Pour débuter, qu’est-ce qu’un NAS et un SAN ?  La première étape est de bien connaître la différence entre ces deux produits.  Peut-être même qu’après cette explication, votre besoin sera pour un autre type de solution!

La définition d’un NAS

NAS est l’abréviation en anglais de « Network Attached Storage » ou traduction en français « stockage en réseau ».    En réalité, c’est un serveur de stockage réseau ou encore un boîtier de stockage en réseau.  C’est un serveur de fichiers autonomes, relié à un réseau dont la principale fonction est le stockage de données en un volume centralisé pour des clients réseau hétérogènes.

NAS

Il possède plusieurs types de protocoles de communication dont :

  • SMB
  • NFS
  • FTP
  • ISCSI
  • IP
  • et autres

Normalement, les utilisateurs se connectent sur l’unité via le réseau car, le NAS est autonome et possède son propre adressage IP.

Le type de disque dur que vous pouvez normalement y intégrer sera de type SATA qui tourne à 7,2k secondes.

Le NAS possède en règle générale, peu d’éléments de redondance autre que des disques durs de relève en cas de panne.  Il est plus vulnérable que d’autres solutions sur le marché.

Le prix d’une solution NAS est relativement peu coûteux.

La définition d’un SAN

SAN est l’abréviation en anglais de « Storage Area Network » ou traduction en français de « réseau de stockage ».   Un SAN est un réseau spécialisé permettant de mutualiser des ressources de stockage.  C’est une solution qui donne accès à sa capacité de stockage à une autre solution telle qu’un serveur par exemple.  D’où l’appellation « Réseau de stockage ».

SAN

Il possède plusieurs types de protocoles de communication dont :

  • ISCSI
  • SAS
  • Fiber Channel

Le type de disque dur que vous pouvez normalement y intégrer sera de type SATA et SAS qui peut tourner entre 7,2k, 10k et 15k secondes.

SAN

En règle générale, le SAN possède des éléments de redondance.  Par exemple, deux contrôleurs, deux alimentations et des disques durs de relève en cas de panne.

Il est à noter qu’une solution SAN est relativement coûteuse.

Explication sur la définition

La nuance est très mince entre les deux définitions.  Le NAS est une unité autonome réseau et le SAN est une unité qui est reliée via un protocole sur un autre périphérique dont un serveur pour lui permettre d’avoir une plus grande capacité de stockage.

Pourquoi utiliser un NAS

Normalement, on utilise un NAS pour les petites solutions de stockage pour une petite entreprise.  Soit une entreprise avec un budget limité ou avec peu d’utilisateurs.  L’entreprise ne possède pas de serveur et à un besoin de centraliser ses données dans l’ensemble de son réseau.

Il est possible de connecter le NAS comme un SAN en ISCSI pour prolonger la capacité de stockage sur celui-ci mais, cela reste toujours une petite solution à peu de frais.

Il est important de penser à la redondance lorsque vous choisissez un NAS.  Il faut toujours prévoir un modèle qui possède plus d’un disque dur.  À la configuration, assurez-vous que vos disques durs soient en mode redondance (RAID).  Par exemple, si votre unité possède deux emplacements de disque, vous pouvez configurer ceux-ci pour qu’ils soient en miroir.  En cas de panne, l’autre prendra la relève.

Souvent, les NAS sont utilisés afin d’offrir une solution de sauvegarde des données dans les entreprises.  Par exemple, une sauvegarde hors site dans une autre succursale ou un autre bâtiment.

Pourquoi utiliser un SAN

À ces débuts, les SAN étaient utilisés afin de prolonger l’espace de stockage des serveurs sur les infrastructures informatiques des entreprises.  Il est possible qu’un SAN soit utilisé par plus d’un serveur.   Ce qui donne des avantages de relève en cas de panne d’un serveur.

Les SAN possèdent plusieurs éléments de redondance ce qui offre aux entreprises des solutions plus fiables et sécuritaires.  De plus, la capacité des SAN est beaucoup plus performante que la majorité des autres solutions sur le marché.

De nos jours, les SAN sont utilisés afin d’offrir des solutions de haute disponibilité à l’aide de la virtualisation.  Il est maintenant possible, à l’aide de quelques serveurs et un SAN d’avoir un environnement de serveur 100% virtuel et 100% redondant.

Virtualisation

Les SAN permettent d’offrir des environnements de serveur 100% redondant.  De plus, ils permettent d’offrir des solutions de partage des ressources afin que plusieurs serveurs physiques se partagent plusieurs serveurs virtuels.

Il n’est pas rare de voir sur uniquement un SAN, plus de 50 machines virtuelles en production.

Il est possible de faire l’utilisation d’un NAS avec la virtualisation si vous utilisez le protocole ISCSI par exemple.  Par contre, la capacité et la redondance des NAS ne permettent pas d’avoir une solution à la hauteur d’un SAN.

Dans nos solutions de virtualisation d’entreprise, nous utilisons souvent les NAS pour faire les sauvegardes des machines virtuelles.

Conclusion

Deux types de solutions et pour différents besoins.  Il est important de bien comprendre le besoin des clients avant de prendre une décision.  Trop de facteurs peuvent faire en sorte de choisir un produit qui ne correspondra pas à vos besoins.  Souvent ni un NAS et ni un SAN n’est la solution.

Source

Wikipédia

Servlinks Communication

 

Hugo Dubé

Président, Servlinks Communication

www.servlinks.com