Pourquoi pas un pas de recul ?

Beaucoup d’entrepreneurs sont des gens d’action, qui privilégient avant tout l’exécution. Ils foncent, veulent en finir au plus vite avec le marketing et passent à l’étape suivante, mais sans stratégie.

Si vous vous lancez sans plan de match, il est facile de dépenser beaucoup d’argent sans récolter nécessairement les bénéfices prévus. Il existe des façons de faire beaucoup plus efficaces.

Pour les PME, le plan de marketing devrait être le critère clé à partir duquel tous les autres efforts de ventes devraient être évalués, mais il est souvent considéré comme un « boulet » au lieu d’un document stratégique crucial.

Le marketing est souvent considéré comme un mal nécessaire et dans les mauvaises périodes économiques, le budget de marketing est souvent le premier à être coupé.

La pratique du marketing a grandement évolué au cours des dernières années, particulièrement à l’ère du web, des médias sociaux et des appareils mobiles, alors que le consommateur est constamment sollicité.

 

Les étapes d’un plan marketing

Ceci étant dit, même si de nouvelles technologies s’invitent dans le mix marketing et le quotidien des consommateurs, certains principes demeurent. Je pense notamment au principe des 4 P (Produit, Prix, Promotion, Place) mais bien évidemment adaptés à la réalité d’aujourd’hui.

Ces 4 P devraient ainsi se retrouver au cœur de la démarche de réflexion et de rédaction de votre plan marketing, peu importe l’industrie dans laquelle vous évoluez. Le plan marketing devrait, à ce moment, refléter les actions et les valeurs de votre entreprise et de votre clientèle. Le plan devrait alors prendre en charge toutes les plateformes et tous les outils utilisés et consultés afin d’assurer une couverture 360 degrés du message et ainsi assurer la visibilité de vos produits. Voici donc les étapes fondamentales d’un plan marketing.

 

Définir les objectifs

Un plan marketing doit répondre à des objectifs d’affaires. Votre entreprise peut avoir un ou plusieurs des objectifs suivants pour la prochaine année :

  • Augmentation du chiffre d’affaires et des ventes
  • Augmentation de la notoriété de la marque ou d’un service en particulier
  • Réduction des coûts d’opération, d’embauche ou autres
  • Fidéliser des segments de clientèle
  • Augmenter le revenu par type de clientèle
  • Améliorer la perception de certains segments de marché envers votre produit ou marque

Évidemment, on n’utilisera pas la même approche, ni les mêmes budgets, selon ces objectifs. Les tactiques de communication doivent ainsi découler des stratégies visant à atteindre ces objectifs, par exemple choisir de miser sur Facebook ou sur une brochure corporative.

 

Identifier les marchés et publics cibles

Quel est votre client-type? Avez-vous une idée du client idéal pour votre produit ou vos services? Qui est votre consommateur? Il faut trouver des réponses à ses questions.

 

Positionnement du produit

Qu’est-ce qui vous distingue des autres? En d’autres termes, quel est votre avantage concurrentiel, la chose ou la manière qui vous rend unique? Pour un hôtelier, peut-être est-ce un emplacement unique en bord de mer. Pour un restaurateur, ce sera une table mettant les produits du terroir en vedette. Cette étape est cruciale, car elle revient à l’élément le plus fondamental pour toute entreprise: la force du produit ou du service.

Vous pouvez avoir le meilleur marketing au monde, mais si le produit est mauvais, vous ne ferez pas de miracle. L’inverse n’est malheureusement pas toujours vrai : vous pouvez avoir le meilleur produit au monde, mais si personne ne le sait, ou si le tarif n’est pas bien adapté à la demande du marché, vous ferez fausse route.

 

Prioriser les outils et tactiques numériques (Promotion)

Cette étape est trop souvent celle par laquelle commencent certains gestionnaires, alors qu’on doit choisir les outils et tactiques en fonction des objectifs, et non l’inverse. Pour une entreprise qui lance un nouveau produit ou service destiné à un vaste public, par exemple, il est possible qu’un placement dans un média de masse s’avère un choix judicieux. Pour une autre marque, spécialisée dans un créneau visant les jeunes branchés, on voudra alors peut-être privilégier une initiative en marketing numérique via une application de messagerie, par exemple Snapchat ou Instagram. Il n’existe pas de formule magique, ni universelle.

 

Budgétiser les actions

La notion de budget est primordiale, et conditionne jusqu’à un certain point le niveau de succès qu’on peut escompter pour le marketing d’une marque.

Le budget marketing devrait d’abord et avant tout s’aligner avec le degré de maturité de votre entreprise et/ou de vos produits et services. On doit habituellement investir plus lors du lancement, alors que les budgets sont réduits lorsqu’un produit atteint un certain niveau de maturité. Plus souvent qu’autrement, ces montants seront représentés en pourcentage du chiffre d’affaires estimé. Il faut donc faire attention et comparer des données similaires lorsque vient le temps d’établir le budget marketing.

 

Mesurer les indicateurs clés

Comment mesurer les efforts et les investissements de votre marketing?

Ce n’est pas si difficile, dans la mesure où les tactiques découlent des objectifs définis dès le départ, et que pour chacune de ces tactiques on aura identifié des indicateurs de performance. Un exemple? Si l’augmentation de la notoriété est effectivement un des objectifs poursuivis, on devra avoir au préalable défini les paramètres : on cherche à augmenter la portée de nos publications sur Facebook de 25% au cours des 6 prochains mois. Ou encore on veut obtenir une augmentation de 10% dans les mentions au sujet de notre marque sur le web.

C’est d’ailleurs à ce niveau que le marketing numérique tire habituellement son épingle du jeu, en raison des nombreux indicateurs de performance qu’on peut suivre dans le temps, notamment sur le web et les médias sociaux.

Guillaume Asselin
Directeur artistique

 

Sources :
https://www.bdc.ca/fr/blogue/pages/ne-pas-avoir-plan-marketing-cest-faire-les-choses-moitie.aspx
http://fredericgonzalo.com/2015/06/23/les-8-etapes-dun-bon-plan-marketing/

Votre site web sera-t-il toujours visité après la mise à jour de Chrome ?

Le référencement et le placement web sont devenus une « science » des plus complexe. Plusieurs variables peuvent influencer le rendement de votre site. Le contenu, les mots clés et les balises utilisées dans la programmation de vos pages web influent grandement la position à laquelle vous apparaissez sur Google.

Votre site web est il toujours visible

Récemment, une nouvelle donnée affecte votre positionnement. La sécurité de votre hébergement.

Google utilise maintenant les certificats SSL comme variable à votre référencement. Les dernières mises à jour des fureteurs Chrome et Firefox en font un bon exemple. Les sites n’ayant pas de certificat SSL, validant la sécurité de votre hébergeur, voient une mention « CONNEXION NON SÉCURISÉE » apparaître dans la barre de recherche. De plus, les pages web qui n’ont pas de certificat SSL se voient pénaliser dans leur position sur les moteurs de recherche.

Au-delà du référencement

Cette mise à jour vient changer la donne bien au-delà du référencement. Notre réflex de ne pas visiter des sites web non recommandables est bien développé. Suivant ce fait, comment pouvons-nous prévoir le comportement qu’aura un internaute en tombant sur une page NON SÉCURISÉE. Il y a fort à parier que le temps que les visiteurs passeront sur une telle page sera réduit. La peur qu’une mention NON SÉCURISÉE apportera aux consommateurs risque de changer le taux de conversion et affectera directement les ventes. Contrairement au SEO plus traditionnel, cette variable ne peut être changée que si vous appliquez un certificat SSL à votre hébergeur.

Pourtant, la philosophie de Google et Mozilla est viable. Sécurisé le web, et les internautes par le même fait est une bonne idée. Toutefois, ce changement vient avec le fardeau de mettre en place un certificat SSL.

Porter une attention aux certificats

Tous les certificats ne se valent pas et leur mise en place peut parfois s’avérer plus complexe que prévu. Assurez-vous d’avoir un revendeur autorisé qui saura vous appuyer dans l’achat du certificat adéquat pour vos besoins et pourra vous assister lors de la sécurisation de votre hébergeur. N’hésitez pas à vous entourer des bonnes ressources lors de l’élaboration d’un tel projet.

Jean-François Goulet

Stratège web et réseaux sociaux

servlinks.com

 

Google augmente ses règles de sécurités

Le fureteur internet le plus utilisé sur la planète (55% de part de marché en 2016) offre depuis le 25 janvier sa 56ième mise à jour.

Quelques jours seulement après la mise à jour de Firefox, Chrome vient confirmer les changements qui vont s’opérer sur le web pour les prochains mois. En plus de permettre la lecture des fichiers FLAC et d’optimiser le rendu des médias en HTML5, les deux fureteurs ont pris la décision d’emboiter le pas vers les connexions sécurisées.

Pour tous les sites qui collectent des données (connexion à l’aide d’un mot de passe, transmission de numéro de carte de crédit, formulaires de contact, voir même certains cookies), Chrome et Firefox s’assureront que les sites web seront hébergés de manière sécuritaire. Le site devra donc porter la mention HTTPS:// et avoir un certificat SSL, faute de quoi la mention « CONNEXION NON SÉCURISÉE » sera apparente et un menu en point d’exclamation ( ! ) s’affichera à la gauche de la barre de recherche.

Chrome Securites Servlinks

Google et Mozilla, tous deux créateurs de fureteurs internet, s’entendent pour dire que cet avertissement n’est qu’une première étape vers l’augmentation de la sécurité du web. Les tests préliminaires laissent entrevoir que les messages qui sont présentement en place pourraient changer de ton et devenir un peu plus agressifs. La version bêta de Chrome laissait entrevoir la possibilité d’avoir un rectangle rouge avec la mention « CONNEXION NON SÉCURISÉE » s’affichant à droite de la barre de recherche.

Qu’est-ce que le SSL

Certificat vendu par une tierce partie permettant d’ajouter une couche de validation supplémentaire sur les serveurs et domaines. Cette étape de confirmation permet de réduire les messages d’erreurs et valide l’authenticité et le maintien de votre hébergement.

Dans les dernières années, le SSL s’est démocratisé. Il n’est plus seulement réservé aux banques et aux sites transactionnels. Il est même souhaitable que votre site web, que vos solutions de courriels, et que vos services cloud soient protégés par un tel protocole. Tranquillité d’esprit et sécurité des données vous sont offertes grâce à la mise en place d’un certificat SSL.

Jean-François Dumais

Directeur développement logiciel

www.servlinks.com

 

CMS open source, propriétaire ou sur mesure ?

Votre équipe regarde actuellement pour effectuer une refonte de son site Web ou encore, en mettre sur pied un tout nouveau et vous désirez être autonome dans la mise à jour du contenu afin de ne pas être dépendant d’une firme externe.

Premièrement, il faut comprendre que, peu importe la solution retenue comme dans tous les domaines, il est difficile d’obtenir un résultat professionnel sans faire appel à un spécialiste ! C’est logique vous me direz mais malheureusement, encore beaucoup de gens se laissent prendre avec le premier type dont nous parlerons : Le CMS open source.

Programmation sur mesure

CMS open source

Les CMS open source, comme tous les produits portant la mention open source, sont distribués gratuitement et développés par une communauté de développeurs. Vous entendrez régulièrement des noms comme WordPress, Joomla, Typo3, ….

Solution gratuite ? Avez-vous déjà essayé d’installer ce type de logiciel ? Déjà pour l’installation, il nous faut un professionnel qui pourra le faire correctement.

Vous désirez avoir un site Web qui représente  bien la compagnie mais, vous allez sélectionner un modèle dans une belle liste. Combien serez-vous à utiliser le même modèle? Allez! On retourne voir le spécialiste.

Maintenant, il faut bien intégrer le contenu et comprendre le fonctionnement du système. Peu importe le choix que vous ferez, il est évident que la solution essaye de couvrir le maximum de besoins pour aller chercher tout le monde alors, on se retrouve avec une interface offrant une multitude de possibilités mais à moins d’avoir plusieurs heures pour bien comprendre …. Une fois de plus, on est de retour chez le professionnel.

Un dernier point mais non le moindre …. La sécurité ! Puisque ces outils sont distribués gratuitement, le code source est aussi disponible pour les pirates. Les risques d’attaques sont donc réellement plus présents et nous en avons fait le constat dans les dernières années.

 CMS propriétaire

Les CMS propriétaires proposent habituellement l’achat ou la location du service mais, vous n’avez aucun droit de modifications sans l’autorisation de créateur. Avons-nous besoins de s’attarder plus longtemps ? Vous êtes déjà en partant dépendant de la firme ayant conçue le produit et vous aurez souvent les mêmes inconvénients d’interface lourde puisqu’il y a trop d’options que vous n’avez clairement pas besoin.

CMS sur mesure

Servlinks Communication vous propose une alternative aux 2 premières solutions : une programmation sur mesure. Un spécialiste qui prend le temps de bien analyser votre projet pour construire un système de gestion de contenu (CMS) selon vos besoins et vos exigences. Vous aurez donc une interface avec les options nécessaires et une formation de moins d’une heure. Par la suite, vous serez en mesure de fonctionner comme un pro! Nous savons que votre temps est important et grâce à la simplicité et la rapidité du système vous pourrez vous concentrer sur vos tâches importantes. Les frais de mise en place seront probablement plus élevés mais ne négligez pas le temps que vous économiserez dans les prochains mois.

Nous vous invitions à venir rencontrer un de nos spécialistes pour une évaluation gratuite de votre projet.

Jean-François Dumais
Directeur Développement Logiciel chez Servlinks Communication
jean-francois.dumais@servlinks.com

Les réseaux sociaux au détriment de votre site Internet

Plusieurs entreprises et organisations passent de nombreuses heures par semaines à diffuser du contenu sur les réseaux sociaux et par conséquent délaissent les mises à jour de leur site Internet.

Tenons-nous le pour dit, les réseaux sociaux sont facile d’utilisation, parfois même plus qu’un site Internet administrable et la portée d’information au marché ciblé est plus facilement quantifiable.

Par contre, n’est-ce pas une bonne pratique de plus mettre à jour le contenu de votre site Internet? Non et surtout pas!!!

Être moins actif sur le portail Web de votre entreprise vous rendra moins performant sur les moteurs de recherche en plus de rendre celui-ci moins intéressant pour le consommateur qui s’intéresse à vos produits et services.

La solution?  Faites les deux! Mettez à jour votre site Internet et alimentez votre contenu sur les réseaux sociaux!  Un exercice facile, mais qui prendra certainement beaucoup de votre temps…

Servlinks Communication offre des solutions permettant de simplifier cette tâche à l’aide d’un système qui permet la synchronisation. Grâce à nos solutions, il est maintenant possible d’insérer du contenu sur les réseaux sociaux de votre choix et de transmettre cette même information sur votre site Internet en temps réel. Cette solution est simple d’utilisation et peut être intégrée sur la majorité des sites existants, sans trop de modifications.

En terminant, n’oubliez pas qu’un contenu vivant et dynamique rend vos communications sur le Web accrocheuses pour vos clients potentiels et c’est parfois ce détail qui fait la différence entre vous, et la compétition.