Pourquoi avoir des VLAN

Pour débuter, il est important de comprendre ce qu’est un VLAN.  Le terme « LAN » est utilisé pour désigner un réseau local.  L’abréviation signifie en anglais « Local Area Network ».  C’est le même principe pour le WAN qui est « Wide Area Network » qui est utilisé pour désigner une connexion Internet.

La lettre V en avant du terme « LAN » signifie « virtual » ou virtuelle en français.  Alors un VLAN est un réseau local virtuel.  Le concept de VLAN est utilisé afin d’avoir plusieurs réseaux indépendants sur le même équipement réseau physique.  Cela évite d’avoir des équipements réseaux différents dans une entreprise lorsque nous voulons que deux départements ou fonctionnalités ne soient pas sur le même réseau ou vu l’un de l’autre.  Pour des fins de sécurité, cela est très pratique.  Le meilleur exemple que l’on peut donner c’est une entreprise qui possède un système téléphonique IP et qui ne veut pas que l’ensemble de son réseau informatique ait une influence sur la qualité de celui-ci.  Alors, un réseau virtuel sera créé pour la téléphonie IP et un autre pour les ordinateurs.

Il est possible de faire cohabiter plusieurs VLAN sur un même équipement réseau. Il est également possible de faire communiquer deux VLAN ensemble.

Intérêt à avoir des VLAN

Il existe plusieurs intérêts à avoir des VLAN dans votre entreprise.  Par contre, il n’est pas nécessaire d’avoir des VLAN lorsque vous avez un petit réseau avec très peu de fonctionnalité.  Voici quelques exemples de besoins qui nécessitent l’utilisation des réseaux virtuels :

  • Améliorer la gestion du réseau
  • Optimiser la bande passante
  • Séparer les flux
  • Fragmentation : réduire la taille d’un domaine de broadcast
  • Sécurité : permet de créer un ensemble logique isolé pour améliorer la sécurité. Le seul moyen de communiquer entre des machines appartenant à des VLAN différents est alors de passer par un routeur

Type de VLAN

Il existe plusieurs façons de déterminer quel périphérique fait partie d’un VLAN.   Voici les deux façons qui sont le plus souvent utilisées :

Ports

La plus simple et la plus couramment  utilisée est au niveau des ports sur les équipements réseaux.  Exemple le port 3 de la switch est dans X VLAN.  Alors, l’ordinateur qui se branchera sur ce port sera automatiquement sur le VLAN X et aura accès uniquement aux informations qui seront sur ce même VLAN.

Adressage

La seconde façon est par l’adressage.  C’est-à-dire que nous pouvons déterminer à l’aide de la MAC adresse ou l’adresse IP du périphérique le VLAN dont celui-ci fait partie.  Ce sera les équipements réseaux par la suite qui feront la gestion de ceux-ci pour donner les accès.

Cela est très pratique lorsque les utilisateurs se connectent un peu partout sur le réseau, les connexions sans-fil et les connexions extérieures.  Parfois, il est impossible de déterminer un port sur les équipements réseaux pour chaque utilisateur ou ordinateur.

Comment faire?

Pour permettre de faire des VLAN, il est important d’avoir des équipements réseaux qui permettent l’utilisation de ce concept.  Dans le cas d’une switch (commutateur réseau), il est nécessaire d’avoir un modèle « administrable » avec les fonctionnalités VLAN.  Ce type d’équipement est plus coûteux que les switchs traditionnelles.  Nous vous conseillons d’avoir une bonne qualité d’équipements afin d’éviter les pannes de service.

Par la suite, il est important de faire un plan de tous vos besoins.  Vous devez savoir quel périphérique sera sur X VLAN.  Cela sera utile pour la configuration de votre solution mais aussi pour le support.  Après plusieurs années, la configuration sera peut-être vague en mémoire et cela pourrait être difficile de faire une réparation en cas de problème.

Hugo Dubé
Président chez Servlinks Communication
hugo.dube@servlinks.com

Be Sociable, Share!