Comment choisir son serveur en 7 étapes faciles !

Comment choisir son serveur en 7 étapes faciles !

Il existe sur le marché plusieurs marques de serveur.  Les marques les plus renommées sont Dell, Lenovo (anciennement IBM) et HP.  Chaque compagnie possède plusieurs modèles de serveur avec plusieurs types de composantes vous permettant d’avoir l’équipement qui répondra à vos besoins.

Comment faire le bon choix parmi tous ces modèles ?

Cet article vous permettra de vous poser les vraies questions et ensuite faire un choix judicieux.  L’avis et des recommandations d’experts seront toujours nécessaires

Voici quelques questions à se poser pour être en mesure de bien choisir le serveur dont vous aurez besoin dans votre entreprise.

1-          Serveur tour ou rackmount

Il existe deux types de boitiers de serveur : Tour et rackmount.

Serveur tour

Le premier, qui est plus conventionnel, ressemble à un ordinateur traditionnel. C’est une tour comme un ordinateur de bureau.  Ce type de boitier est normalement plus gros qu’un poste de travail régulier.

Serveur Dell Tour

Normalement, il est plus encombrant que le deuxième type, serveur rackmount.  Par contre, il est moins dispendieux et il a besoin de moins d’accessoires que l’autre type.  Il suffit de le mettre sur un bureau et dans un emplacement sécurisé.

On voit ce type de serveur dans une petite entreprise.

Serveur rackmount

Le serveur lame ressemble à un serveur tour, mais sur le côté.  En réalité, c’est plus que cela. Le boitier est réellement conçu pour optimiser l’espace qu’il occupera dans votre salle de serveur.  Il est normalement installé dans un cabinet de type rackmount afin d’y recevoir plusieurs serveurs de ce type.

Serveur PowerEdge R730 Rack Server

Normalement, ce type de serveur est plus dispendieux. Il est souvent utilisé dans les plus grandes infrastructures informatiques nécessitant plus d’un serveur afin de maximiser l’espace.

Plusieurs autres avantages sont possibles dont :

  • Économie d’énergie
  • Meilleure ventilation
  • Réduction du bruit

2-     Processeur

Le processeur en informatique est l’équivalent du moteur sur une voiture.  C’est lui qui fait et coordonne les traitements.

Il est important de choisir des serveurs avec des processeurs Intel de type Xeon.  Ils sont plus performants qu’un processeur régulier que vous pouvez voir sur un poste de travail.  Il ne faut pas oublier qu’un serveur est destiné à servir plusieurs utilisateurs simultanément.

Il est possible d’avoir un ou plusieurs processeurs dans votre serveur.  Le calcul à effectuer afin de savoir si vous aurez besoin de 1 ou 2 processeurs est complexe, mais pour mieux vous aider à comprendre voici une petite charte :

Nombre utilisateur Serveur de fichier Serveur application Base de données Terminal Microsoft Exchange Nombre processeurs
-25 Oui Non Non Non Non 1
-25 Oui Oui Non Non Non 1
-25 Oui Oui Oui Oui Non 2
-25 Oui Oui Oui Oui Oui 2
+25 N/A 2 et +

Il peut y avoir des nuances, car les processeurs de nos jours sont très performants et il est possible d’avoir plusieurs cœurs sur un seul processeur.

interieur serveur dell poweredge r630

3-     Mémoire vive

La mémoire vive sur un serveur est une composante très importante et essentielle au bon fonctionnement de celui-ci.

Il est important d’en avoir le nombre nécessaire puisque votre serveur devra écrire sur vos disques durs afin de pouvoir continuer à effectuer des traitements et vous ressentirez des lenteurs significatives.

Voici une charte qui vous permettra, selon vos besoins, de faire le choix du bon nombre de mémoire :

Nombre utilisateur Serveur de fichier Serveur application Base de données Terminal Microsoft Exchange Mémoire (Go)
-25 Oui Non Non Non Non 16
-25 Oui Oui Non Non Non 32
-25 Oui Oui Oui Oui Non 64
-25 Oui Oui Oui Oui Oui 64
+25 N/A 96 et +

4-     Disque dur

Dans cette catégorie, nous ne parlerons pas de l’espace disque dont vous aurez besoin.  Ici, nous parlerons plutôt du type de disque dur que vous devez utiliser afin d’avoir un bon fonctionnement sur votre serveur. Par contre, il est important de bien évaluer l’espace nécessaire et prévoir l’évolution de vos besoins pour maximiser votre achat.

Dell poweredge R630

Il existe trois types qui sont utilisés pour les serveurs :

SATA : Serial ATA

SAS : Serial Attached SCSI

SSD : Solide state drive

Les disques durs de type SATA peuvent atteindre une vitesse maximale de 7200 tours minute.  Tandis que les disques de type SAS peuvent aller à une vitesse de 10 000 tours ou 15 000 tours.

Les disques durs de type SAS sont beaucoup plus performants et sont beaucoup plus dispendieux à l’achat.  La capacité (espace) est plus faible que les SATA.  Dans le SATA il est possible d’avoir des disques 4 TB tandis que le maximum dans le SAS est 1.2 TB.

Les disques SSD utilisent la mémoire flash pour stocker les données.  Comme il n’utilise pas des composantes physiques de rotation, ils sont normalement plus robustes, mais le coût est énormément plus dispendieux que les deux autres types de disques.  Il est d’ailleurs aussi plus performant que ces rivaux.  Ils sont normalement utilisés dans de grosses infrastructures où il y a une demande de performance.

Voici une charte pour mieux vous éclairer :

Nombre utilisateur Serveur de fichier Serveur application Base de données Terminal Microsoft Exchange Type
-25 Oui Non Non Non Non SATA
-25 Oui Oui Non Non Non SATA ou SAS
-25 Oui Oui Oui Oui Non SAS
-25 Oui Oui Oui Oui Oui SAS
+25 Oui ou non SAS
Virtualisation SAS

Il faut aussi prendre en note que plus vous aurez de disques durs qui seront utilisés sur une unité logique, plus vous aurez de la rapidité.  Exemple : 6 disques durs SATA en RAID 10 est plus rapide que 2 disques SAS 15 000 tours en RAID 1.

Il est important de choisir des disques durs de grade « serveur » afin d’avoir une meilleure performance.  Il est plus rare de voir des disques durs SAS pour une utilisation résidentielle, mais entre SATA et SSD, la différence de performance et de stabilité est majeure.

5-     RAID

Le RAID est un ensemble de techniques permettant de répartir des données sur plusieurs disques durs afin d’améliorer soit les performances, soit la sécurité ou la tolérance aux pannes de l’ensemble du ou des systèmes.

Plusieurs types de RAID sont disponibles.  Par contre, de nos jours, les plus souvent utilisés sont le RAID 1, RAID 5 et le RAID 10.

Le RAID 1 est un miroir entre deux disques durs.  Il est nécessaire d’avoir un minimum de deux disques.  Le deuxième disque est une copie miroir en temps réel du premier.  La capacité totale d’espace disque est :

  • Capacité d’un disque X (nombre de disques / 2). Exemple : vous avez 2 disques 2 TB.  2TB X 1 = 2TB en miroir.

Si le premier disque tombe en panne, l’autre prend la relève automatiquement.

Le RAID 10 est une combinaison entre le RAID 1 (miroir) et le RAID 0 (merge).  Le RAID 0 est un jumelage de plusieurs disques.  Exemple : 2 disques 2TB fait 4TB avec aucune relève.  C’est pour avoir un maximum de données sans relève.

Alors pour revenir au RAID 10, c’est le jumelage de plusieurs miroirs.  Il faut un minimum de 4 disques.  Exemple : 4 disques de 4TB.  On fait deux miroirs de 2TB et ensuite un jumelage pour avoir 4TB.

Le choix du RAID est en fonction de l’espace disque dont vous aurez besoin et aussi de la performance.  Comme le RAID 10 nécessite plus de disques durs, ce choix sera plus performant et plus rapide que les autres.

Si votre environnement est virtualisé, le choix du RAID10 est fortement conseillé.

Plusieurs contrôleurs RAID sont disponibles.  Il faut faire attention puisque celui par défaut est souvent moins cher, mais moins performant.  Il y a plusieurs caractéristiques à prendre en compte afin de faire le bon choix.  La mémoire « cash » (tampon) en est une très importante.  Plus vous aurez de mémoire, plus de données vous pourrez traiter simultanément.  Ce n’est pas tous les contrôleurs qui acceptent toutes les configurations de RAID possibles et le nombre de disques.

6-     Alimentation (Power supply)

En informatique, les deux éléments ayant tendance à se briser sont les disques durs et l’alimentation.

Power supply redondant

L’alimentation est appelée dans le terme informatique « Power Supply ».  Un power supply de remplacement pour serveur est disponible uniquement sur commande spéciale contrairement à un poste de travail.

Lors d’un bris, vous courrez le risque d’avoir une perte de disponibilité de votre serveur.  Une option possible est de faire l’achat d’une alimentation redondante sur votre serveur.  En cas de panne, le deuxième power supply prendra le relais sans coupure de service.  Même pour une petite entreprise et un petit besoin, cette option est nécessaire !

7-     Système d’exploitation

Cette  catégorie est très simple.  Nous vous conseillons de choisir le système d’exploitation le plus récent.  Présentement c’est Microsoft Windows 2012 R2 serveur.  Par contre, il est nécessaire de faire des validations avec vos fournisseurs de logiciel pour être certain que ceux-ci supporte le système désiré.

Il est important d’avoir une licence utilisateur pour chacun de vos usagers.  On appelle ce type de licence des « CAL ».  Alors si vous êtes 20 utilisateurs, cela vous prend une licence de Microsoft Windows 2012 serveur et 20 CAL.

Ne pas utiliser une licence Microsoft Windows 7, 8 ou 10 pour faire un serveur.

Conclusion

Voici une matrice qui résume cet article et qui vous permettra de mettre en lumière vos besoins :

Nombre utilisateur Serveur de fichier Serveur application Base de données Terminal Microsoft Exchange Composantes
-25 Oui Non Non Non Non 1 processeur, 16 gigs mémoire, SATA, RAID 1
-25 Oui Oui Non Non Non 1 processeur, 32 gigs mémoire, SATA, RAID 1 ou 10
-25 Oui Oui Oui Oui Non 2 processeurs, 64 gigs mémoire, SAS, RAID 10
-25 Oui Oui Oui Oui Oui 2 processeurs, 64 gigs mémoire, SAS, RAID 10
+25 Oui ou non 2 processeurs, 96 gigs mémoire, SAS 15k, RAID 10 et +

Si c’était si facile de faire le choix de son serveur, il n’existerait pas autant de firmes de consultation informatique au Québec.  Cet article avait comme objectif de vous rendre plus ouvert sur les choix qui vous sont offerts et d’être plus alerte pour prendre les bonnes décisions.

Il est important de faire les bons choix et de les faire valider par des experts en la matière.

Voici d’autres conseils à prendre en compte :

  • Un serveur n’est pas un poste de travail alors votre consultant doit être un expert en serveur.
  • La durée de vie d’un serveur est entre 3 et 5 ans comme tout autre matériel informatique.
  • Prévoir de l’expansion si vous ne voulez pas refaire un achat dans les prochaines années.
  • Choisir une marque connue comme Dell, Lenovo ou HP. Ne pas choisir un poste de travail.
  • Il est essentiel d’avoir un antivirus et une suite de protection sur chacun de vos serveurs.
  • Toujours avoir une batterie de secours en cas de panne de courant de type UPS.

Pour plus d’informations, les experts de Servlinks Communication sont disponibles pour vous conseiller.  Estimation gratuite!

Hugo Dubé

Président, Servlinks Communication

www.servlinks.com

Be Sociable, Share!