Pourquoi pas un pas de recul ?

Beaucoup d’entrepreneurs sont des gens d’action, qui privilégient avant tout l’exécution. Ils foncent, veulent en finir au plus vite avec le marketing et passent à l’étape suivante, mais sans stratégie.

Si vous vous lancez sans plan de match, il est facile de dépenser beaucoup d’argent sans récolter nécessairement les bénéfices prévus. Il existe des façons de faire beaucoup plus efficaces.

Pour les PME, le plan de marketing devrait être le critère clé à partir duquel tous les autres efforts de ventes devraient être évalués, mais il est souvent considéré comme un « boulet » au lieu d’un document stratégique crucial.

Le marketing est souvent considéré comme un mal nécessaire et dans les mauvaises périodes économiques, le budget de marketing est souvent le premier à être coupé.

La pratique du marketing a grandement évolué au cours des dernières années, particulièrement à l’ère du web, des médias sociaux et des appareils mobiles, alors que le consommateur est constamment sollicité.

 

Les étapes d’un plan marketing

Ceci étant dit, même si de nouvelles technologies s’invitent dans le mix marketing et le quotidien des consommateurs, certains principes demeurent. Je pense notamment au principe des 4 P (Produit, Prix, Promotion, Place) mais bien évidemment adaptés à la réalité d’aujourd’hui.

Ces 4 P devraient ainsi se retrouver au cœur de la démarche de réflexion et de rédaction de votre plan marketing, peu importe l’industrie dans laquelle vous évoluez. Le plan marketing devrait, à ce moment, refléter les actions et les valeurs de votre entreprise et de votre clientèle. Le plan devrait alors prendre en charge toutes les plateformes et tous les outils utilisés et consultés afin d’assurer une couverture 360 degrés du message et ainsi assurer la visibilité de vos produits. Voici donc les étapes fondamentales d’un plan marketing.

 

Définir les objectifs

Un plan marketing doit répondre à des objectifs d’affaires. Votre entreprise peut avoir un ou plusieurs des objectifs suivants pour la prochaine année :

  • Augmentation du chiffre d’affaires et des ventes
  • Augmentation de la notoriété de la marque ou d’un service en particulier
  • Réduction des coûts d’opération, d’embauche ou autres
  • Fidéliser des segments de clientèle
  • Augmenter le revenu par type de clientèle
  • Améliorer la perception de certains segments de marché envers votre produit ou marque

Évidemment, on n’utilisera pas la même approche, ni les mêmes budgets, selon ces objectifs. Les tactiques de communication doivent ainsi découler des stratégies visant à atteindre ces objectifs, par exemple choisir de miser sur Facebook ou sur une brochure corporative.

 

Identifier les marchés et publics cibles

Quel est votre client-type? Avez-vous une idée du client idéal pour votre produit ou vos services? Qui est votre consommateur? Il faut trouver des réponses à ses questions.

 

Positionnement du produit

Qu’est-ce qui vous distingue des autres? En d’autres termes, quel est votre avantage concurrentiel, la chose ou la manière qui vous rend unique? Pour un hôtelier, peut-être est-ce un emplacement unique en bord de mer. Pour un restaurateur, ce sera une table mettant les produits du terroir en vedette. Cette étape est cruciale, car elle revient à l’élément le plus fondamental pour toute entreprise: la force du produit ou du service.

Vous pouvez avoir le meilleur marketing au monde, mais si le produit est mauvais, vous ne ferez pas de miracle. L’inverse n’est malheureusement pas toujours vrai : vous pouvez avoir le meilleur produit au monde, mais si personne ne le sait, ou si le tarif n’est pas bien adapté à la demande du marché, vous ferez fausse route.

 

Prioriser les outils et tactiques numériques (Promotion)

Cette étape est trop souvent celle par laquelle commencent certains gestionnaires, alors qu’on doit choisir les outils et tactiques en fonction des objectifs, et non l’inverse. Pour une entreprise qui lance un nouveau produit ou service destiné à un vaste public, par exemple, il est possible qu’un placement dans un média de masse s’avère un choix judicieux. Pour une autre marque, spécialisée dans un créneau visant les jeunes branchés, on voudra alors peut-être privilégier une initiative en marketing numérique via une application de messagerie, par exemple Snapchat ou Instagram. Il n’existe pas de formule magique, ni universelle.

 

Budgétiser les actions

La notion de budget est primordiale, et conditionne jusqu’à un certain point le niveau de succès qu’on peut escompter pour le marketing d’une marque.

Le budget marketing devrait d’abord et avant tout s’aligner avec le degré de maturité de votre entreprise et/ou de vos produits et services. On doit habituellement investir plus lors du lancement, alors que les budgets sont réduits lorsqu’un produit atteint un certain niveau de maturité. Plus souvent qu’autrement, ces montants seront représentés en pourcentage du chiffre d’affaires estimé. Il faut donc faire attention et comparer des données similaires lorsque vient le temps d’établir le budget marketing.

 

Mesurer les indicateurs clés

Comment mesurer les efforts et les investissements de votre marketing?

Ce n’est pas si difficile, dans la mesure où les tactiques découlent des objectifs définis dès le départ, et que pour chacune de ces tactiques on aura identifié des indicateurs de performance. Un exemple? Si l’augmentation de la notoriété est effectivement un des objectifs poursuivis, on devra avoir au préalable défini les paramètres : on cherche à augmenter la portée de nos publications sur Facebook de 25% au cours des 6 prochains mois. Ou encore on veut obtenir une augmentation de 10% dans les mentions au sujet de notre marque sur le web.

C’est d’ailleurs à ce niveau que le marketing numérique tire habituellement son épingle du jeu, en raison des nombreux indicateurs de performance qu’on peut suivre dans le temps, notamment sur le web et les médias sociaux.

Guillaume Asselin
Directeur artistique

 

Sources :
https://www.bdc.ca/fr/blogue/pages/ne-pas-avoir-plan-marketing-cest-faire-les-choses-moitie.aspx
http://fredericgonzalo.com/2015/06/23/les-8-etapes-dun-bon-plan-marketing/

Une nouvelle plateforme web pour Servlinks Communication

La technologie peut parfois être complexe et sembler hors de portée. Dans l’optique de se rapprocher de ses clients et de rendre accessible la technologie, Servlinks Communication va mettre en branle une série de projets. Fort d’une équipe de plus de 40 experts se spécialisant dans divers sujets, Servlinks Communication lancera une plateforme web permettant de visionner des échanges et des rencontres traitant de sujets technologiques.

Une nouvelle plateforme vidéo pour Servlinks Communication

Présentés sous la forme de websérie, les vidéos permettront de démystifier les grandes questions technologiques. Nous vous invitons d’ailleurs à répondre à notre sondage pour nous faire part de vos questionnements et de vos anxiétés technologiques.
Il vous sera aussi possible de visionner des vidéos d’archives, des animations d’apprentissage et des vidéos ludiques de notre équipe d’experts.

Ce projet s’inscrit dans une vision à long terme qui vise à rendre plus accessibles nos employés et nos collaborateurs. Servlinks Communication est déjà un vecteur de changement dans son milieu et les projets à venir rapprocheront notre équipe de vos projets.

On est dans le monde réel aussi

Il est déjà possible de croiser plusieurs de nos employés lors de rencontres et d’événements un peu partout au Québec. Notre équipe se fait un devoir de participer aux grandes rencontres et aux événements pour échanger et discuter des nouveaux enjeux technologiques.

Partenaire et commanditaire actif dans le milieu, Servlinks Communication se fait une fierté de redonner à la communauté. Le Mondial Servlinks Communication U21 AAA n’est qu’un exemple parmi tant d’autres. Un partenariat qui est en place depuis plusieurs années et qui permet à l’équipe de soccer féminin des moins de 21 ans de performer à un haut niveau saison après saison.

N’hésitez pas à venir nous faire part de vos projets et de vos questions lorsque vous verrez l’un d’entre nous. Il nous fera un plaisir de discuter avec vous des différentes manières dont nous pourrons vous aider.

Contactez-nous pour plus d’informations.

C’est la rentrée du monde des affaires – Que faire dans votre infrastructure informatique?

La fin du mois d’août et le début de septembre amorcent la rentrée du monde des affaires. Cette période est à nos portes et c’est maintenant le bon moment pour planifier le retour des vacances. Il est important d’avoir une infrastructure informatique stable et performante afin de bien terminer l’année. Un environnement informatique déficient rend les employés moins performants et affecte leur humeur ainsi que leur productivité au travail.

Voici quelques éléments à prendre en compte afin de prévoir une infrastructure informatique fiable et performante pour le reste de l’année :

Améliorer le positionnement de votre site web dans les moteurs de recherche

Il ne faut pas se le cacher, les ventes en 2017 se passent sur Google. Si vous êtes mal référencé, c’est votre compétiteur qui va chercher celles-ci. Une analyse de votre site web par l’un de nos stratèges fera la différence et permettra de maximiser vos ventes! Cet exercice est abordable et c’est un indispensable pour la rentrée!

 

Concevoir un nouveau site web qui soit à votre image et qui attire vos clients potentiels

Si vous n’avez pas de site web ou que celui que vous avez présentement ne répond plus à vos besoins, il est important de le prévoir, car un site web ne prend pas deux jours à concevoir.

 

Démystifier les réseaux sociaux pour rentabiliser leur utilisation

Être présent sur les réseaux sociaux est un indispensable en 2017. Voici un article que nous avons écrit sur le sujet pour savoir quels réseaux sociaux choisir pour votre entreprise et pourquoi : http://www.servlinks.com/blog/quels-reseaux-sociaux-choisir-pour-votre-entreprise/

 

Créer de nouveaux médias imprimés (cartes d’affaires, dépliants, etc.) pour promouvoir votre organisation

Vos documents promotionnels doivent être prêts et avec un contenu à jour. Voici deux articles intéressants sur le sujet :

 

Améliorer la sécurité de votre parc informatique pour vous protéger contre les dernières menaces

Avez-vous un antivirus à jour? Avez-vous une suite de logiciel de sécurité afin de vous protéger des « cryptolockers »? Avez-vous un bon pare-feu afin de vous prémunir contre les attaques extérieures? Votre réseau sans-fil est-il sécurisé ?

Ce sont toutes des questions que les entreprises doivent se poser régulièrement. Une entreprise sur 3 est victime de problème de sécurité majeur dans son entreprise.

 

Mieux utiliser les outils infonuagiques pour améliorer votre infrastructure informatique

Il est maintenant possible de délocaliser votre informatique sur Internet. Exemple : vos serveurs, applications, bases de données et plus encore.

Il existe plusieurs avantages à avoir vos données dans le Cloud : disponibilité de vos données, sauvegarde externe automatique, diminution des dépenses d’investissement, réduction de la maintenance des équipements et haute disponibilité.

Pensez-y avant d’investir des milliers de dollars dans une infrastructure interne. Nous pouvons vous conseiller pour bien choisir votre solution.

Rafraîchir le matériel de votre parc informatique

 

Mettre en place des outils proactifs qui permettent de prévenir au maximum les problèmes informatiques

La majorité des problèmes informatiques peuvent être prévenus! Il existe des logiciels et des outils pouvant vous aider à avoir un environnement informatique stable et sécuritaire.

 

Recevoir des recommandations d’experts pour améliorer votre infrastructure informatique

Une visite annuelle d’un expert de Servlinks Communication et Informatique IDC permet d’avoir l’heure juste sur votre infrastructure et d’obtenir des recommandations. C’est gratuit et cela vous permet d’être proactif et de sauver de l’argent au bout de la ligne.

 

Développer un logiciel sur mesure pour un besoin bien précis ou pour éviter l’entrée de données en double

Avoir un bon logiciel de gestion et avoir accès à l’information en temps réel, c’est le nerf de la guerre en 2017 pour les entreprises. Pour être compétitif dans un marché en changement continuel, l’analyse de vos données est essentielle. Il est primordial de centraliser vos données sous une source unique pour éviter les erreurs et les pertes de temps.

 

Confier à une firme informatique reconnue la gestion de votre réseau et de vos besoins informatiques

Une relation de confiance avec votre partenaire informatique est primordiale. Le mot partenaire est très important.

L’informatique ne doit pas être vue comme un mal nécessaire. En 2017 tout est informatisé. Il est impossible d’être compétitif dans votre marché et d’opérer sans des systèmes informatiques performants! Ne les négligez pas!

Soyez proactif! Investissez dans vos outils technologiques! Vous y gagnerez à coup sûr !

Hugo Dubé
Président, Servlinks Communication et Informatique IDC

www.servlinks.com

www.informatiqueidc.com

 

Des nouveautés à prévoir dans vos recherches Google

L’entreprise ayant la plus grande influence sur le web en ce moment reste Google (Alphabet). Toujours en mouvement et en recherche constante d’innovation et de simplification des actions sur le web, Google effectue plusieurs mises à jour de ses manières de faire. Ces changements ont un impact direct sur les internautes et les entreprises qui doivent rester à l’affût et demeurer à l’avant-garde pour continuer à assurer leur visibilité sur le web.

Nous avons répertorié 2 changements qui auront un impact majeur sur les PME.

Changement de l’affichage des résultats de recherche

Google tente depuis plusieurs années déjà de rendre les recherches plus faciles et d’augmenter l’exactitude des résultats afin de donner aux internautes la meilleure réponse à leur questionnement. Nous n’avons simplement qu’à nous rappeler l’arrivée de la carte de données, carte qui se retrouve à droite des résultats de recherche. Cette carte s’est positionnée rapidement comme un incontournable et est devenue un élément essentiel pour la visibilité des entreprises.

Voilà que Google revient à la charge avec une nouvelle mouture de l’affichage des résultats de recherche. Ainsi, dans les prochains mois, les résultats de recherche seront affichés sous la forme d’un journal. À la manière de Facebook, les résultats seront présentés un à la suite de l’autre afin que l’internaute puisse défiler dans les résultats. Donc, il s’agit de la fin prochaine des pages de résultats.

Quel sera l’impact de cette mise à jour sur les internautes et les entreprises ?

La notion de positionnement dans les moteurs de recherche sera à revoir. Finie la pensée en page, bienvenue à la pensée en contenu. Pour attirer les internautes vers sa page, il sera important de bien maîtriser les notions de contenu et de métadonnées. Il sera important de développer une stratégie de placement et de diffusion qui saura répondre aux attentes des internautes.

Comme cette solution sera déployée à petits pas, il sera important de rester à l’affût des changements prochains.

Google-Recherche-FINAL

Nouveau format de publicité vidéo chez YouTube

Dans une optique d’augmentation de la visibilité des PME, mais en gardant en tête le temps de concentration maximum des internautes, Google vient de mettre en place un nouveau format de publicité vidéo pour sa plateforme YouTube.

Une vidéo de 6 secondes (Bumper Ads) qui permet une visibilité et donne assez de temps pour faire un punch comique pour susciter l’intérêt de l’internaute. Ce nouveau format de publicité est maintenant disponible au Québec. Il s’agit d’un format encore sous-utilisé, mais qui permet un très fort taux de conversion à un faible coût de diffusion.

La mise en place d’une stratégie web est essentielle afin de bien utiliser ce format. Nous vous invitons donc à nous contacter pour profiter d’une analyse de votre présence web et pour discuter des différentes possibilités qui s’offrent à vous.

Jean-François Goulet
Stratège web et réseaux sociaux
www.servlinks.com

Est-ce toujours possible de faire de la publicité par courriel ?

La loi canadienne antipourriel, loi C-28, fête au mois de juillet ses 3 ans d’existence. Pour l’occasion, elle s’offre une refonte partielle. En fait, à compter du 1er juillet 2017, la période de grâce accordée par le gouvernement se termine.

Au fil des ans, la loi antipourriel a fait ses preuves et le CRTC s’est vu très actif avec plusieurs amendes distribuées aux entreprises fautives. Toutefois, le 1er juillet 2017, une nouvelle action sera disponible pour les particuliers, les entreprises et les organismes qui reçoivent des courriels non sollicités.

Un droit privé d’action devant les tribunaux

Depuis juillet 2014, seul le CRTC pouvait sévir avec des offenses en lien avec la loi C-28. Il était possible au CRTC de donner des amendes, parfois salées. La période de grâce se terminant, il sera maintenant possible aux particuliers, aux entreprises et aux organismes de poursuivre l’expéditeur des courriels. En plus des amendes délivrées par le CRTC, les expéditeurs de courriels fautifs pourront aussi être mis en demeure par les personnes et organismes qui reçoivent un courriel.

Les règles d’envoi de courriel restent les mêmes. La mise en place d’un outil permettant de récolter les consentements exprès et tacites et un archivage de l’information afin de prouver vos droits en cas de litige est de mise.

Les plateformes visées sont les mêmes. Les courriels, SMS ou messages sur les réseaux sociaux sont réglementés par la loi C-28.

Les vieilles relations doivent aussi se conformer

En 2014, lors de la mise en place de la loi C-28, toutes les relations d’affaires qui existaient avant 2014 étaient considérées comme des prospects à consentement tacite. Le CRTC donnait ainsi une période de 3 ans aux entreprises pour se conformer.

Juillet 2017 se veut la fin de cette probation. Il sera ainsi obligatoire que toutes les entreprises aient consenti exprès afin qu’elles puissent recevoir vos communications électroniques.

Les consentements tacites seront toujours disponibles, mais il sera important de respecter les délais de validité. Dans le cas d’un client, un délai de 24 mois est prévu. Il vous sera donc possible de communiquer avec lui pendant cette période. La notion de prospect prend ainsi tout son sens comme il sera plus difficile de communiquer avec eux.

C-28, un frein aux processus d’affaires ?

La loi antipourriel peut paraître lourde de sens et de processus administratifs fastidieux, mais dites-vous qu’il est possible de mettre en place une forte stratégie de communication électronique qui respecte les règles.

Notre équipe peut vous aider à développer les bons outils et les bonnes stratégies.

Contactez-nous pour savoir quelles sont les solutions qui s’offrent à vous.

 

Quels réseaux sociaux choisir pour votre entreprise ?

En 2017, le nombre de réseaux sociaux actifs sur le web se situe à plus de 4 000. Certains d’entre eux sont très nichés et répondent à un besoin particulier, d’autres sont axés sur la population en général et permettent de se connecter avec plusieurs clients potentiels.

Quels reseaux sociaux choisir

Vu la grande variété de choix de réseaux sociaux, lesquels devriez-vous utiliser pour faire du marketing social au nom de votre entreprise ?

La première question à valider est : Où sont mes clients ? Quels réseaux sociaux utilisent-ils ?

Une analyse de votre marché vous permettra d’obtenir des éclaircissements à ce sujet. La réponse vous aiguillera déjà vers une série de médias sociaux qui pourraient vous être utiles. Sans surprise, vous retrouverez dans votre liste les 4 grands joueurs du web actuellement. Facebook, Twitter, LinkedIn et YouTube sont des incontournables et permettent de rejoindre près de 20% de la population terrestre en un seul clic.

Au-delà de la visibilité, les réseaux sociaux permettent une communication directe avec votre clientèle et génèrent ainsi une augmentation du niveau d’engagement de vos usagers. Plus le niveau d’engagement est élevé, plus votre marque comptera sur des fans loyaux et reconnaissants.

Les réseaux sociaux offrent une grande visibilité à votre entreprise et ils permettent de rediriger du trafic vers votre site web. Ces redirections d’usagers feront augmenter les conversions mises en place lors de votre stratégie de présence web et feront augmenter vos revenus. Que votre stratégie soit dirigée vers les clients uniques (BTC) ou les entreprises (BTB), les réseaux sociaux choisis vous permettront de rejoindre votre clientèle en quelques clics.

Le contenu présent sur YouTube, les blogues et Facebook sont pris en compte lors des recherches faites sur Google. Ainsi, une bonne stratégie de contenu sur les réseaux sociaux fera augmenter votre référencement (SEO) sur les moteurs de recherche. Votre site se retrouvera donc plus près des premiers résultats lorsque les utilisateurs rechercheront les mots clés reliés à vos produits et services.

Pour se démêler, voici un tableau qui permet de remettre en perspective l’utilisation de chaque réseau en soulignant les forces et les faiblesses de chacun.

Tableau d'engagement des réseaux sociaux

Où se trouve donc votre niche ?

Quels sont les réseaux sociaux qui vous permettront de rejoindre votre clientèle ?

Partagez avec nous vos solutions et vos questionnements !

Jean-François Goulet

Stratège web et réseaux sociaux

servlinks.com

 

Google augmente ses règles de sécurités

Le fureteur internet le plus utilisé sur la planète (55% de part de marché en 2016) offre depuis le 25 janvier sa 56ième mise à jour.

Quelques jours seulement après la mise à jour de Firefox, Chrome vient confirmer les changements qui vont s’opérer sur le web pour les prochains mois. En plus de permettre la lecture des fichiers FLAC et d’optimiser le rendu des médias en HTML5, les deux fureteurs ont pris la décision d’emboiter le pas vers les connexions sécurisées.

Pour tous les sites qui collectent des données (connexion à l’aide d’un mot de passe, transmission de numéro de carte de crédit, formulaires de contact, voir même certains cookies), Chrome et Firefox s’assureront que les sites web seront hébergés de manière sécuritaire. Le site devra donc porter la mention HTTPS:// et avoir un certificat SSL, faute de quoi la mention « CONNEXION NON SÉCURISÉE » sera apparente et un menu en point d’exclamation ( ! ) s’affichera à la gauche de la barre de recherche.

Chrome Securites Servlinks

Google et Mozilla, tous deux créateurs de fureteurs internet, s’entendent pour dire que cet avertissement n’est qu’une première étape vers l’augmentation de la sécurité du web. Les tests préliminaires laissent entrevoir que les messages qui sont présentement en place pourraient changer de ton et devenir un peu plus agressifs. La version bêta de Chrome laissait entrevoir la possibilité d’avoir un rectangle rouge avec la mention « CONNEXION NON SÉCURISÉE » s’affichant à droite de la barre de recherche.

Qu’est-ce que le SSL

Certificat vendu par une tierce partie permettant d’ajouter une couche de validation supplémentaire sur les serveurs et domaines. Cette étape de confirmation permet de réduire les messages d’erreurs et valide l’authenticité et le maintien de votre hébergement.

Dans les dernières années, le SSL s’est démocratisé. Il n’est plus seulement réservé aux banques et aux sites transactionnels. Il est même souhaitable que votre site web, que vos solutions de courriels, et que vos services cloud soient protégés par un tel protocole. Tranquillité d’esprit et sécurité des données vous sont offertes grâce à la mise en place d’un certificat SSL.

Jean-François Dumais

Directeur développement logiciel

www.servlinks.com

 

Mes clients ne sont pas sur le web … Êtes-vous sur ?

Mes clients ne sont pas sur le web … Êtes-vous sur ? 

Au fil des dernières années, les habitudes de consommation des Québécois ont grandement changé. Avant même leur arrivée dans votre magasin, ils ont déjà une idée du produit qui leur conviendrait. Mais, est-ce que se sont tous les clients qui sont sur le web ? Comment savoir où se trouve votre clientèle ?

Les dernières données du CEFRIO, centre facilitant la recherche et l’innovation dans les organisations, à l’aide des technologies de l’information et de la communication, démontrent une forte augmentation de la présence sur le web des Québécois. Le rapport datant de 2016 détail une présence de plus de 90% des Québécois sur le web et d’une augmentation des outils connectés. Ainsi, il est important de noter que le groupe d’âge ayant la plus forte augmentation de personnes connectées est le groupe des plus de 65 ans. Une hausse de 11 points depuis 2015, ce groupe est non seulement connecté, mais il est très actif sur les réseaux sociaux et sur les magasins en ligne.

Bien que le nombre d’achats en ligne augmente continuellement, plus de 85% des Québécois avouent magasiner et s’informer sur les produits en ligne avant d’acheter en magasin.

La mobilité via les téléphones intelligents a permis une augmentation des utilisateurs connectés. 58% des Québécois sont propriétaires d’un téléphone intelligent, mais 90% d’entre eux utilisent leur téléphone pour se connecter à internet. Ainsi, c’est plus de 60% des Québécois qui disent acheter au moins un produit par mois en ligne.

Votre clientèle peut vous sembler non présente sur le web, pourtant à la lumière des dernières statistiques, la majorité des Québécois et des Canadiens ont une présence active sur internet.

Comment les retrouver ? Comment les rejoindre ?

La mise en place d’une stratégie de présence web permet d’analyser les clients cibles, de les trouver et de cibler les sites ou les outils qu’ils utilisent pour se connecter. L’analyse complétée, il est donc plus facile de rejoindre les clients potentiels via des campagnes de mots clés et de publicités attirantes.

Vos clients sont sur le web, ils ne sont peut-être pas où vous le croyez. N’hésitez pas à contacter des entreprises qui vous accompagneront dans le processus d’analyse et dans l’élaboration d’une stratégie adéquate selon vos besoins.

Jean-François Goulet

Stratège web et réseaux sociaux, Servlinks Communication

Trucs simples pour dynamiser votre site web

Trucs simples pour dynamiser votre site web

Il est très important que votre site web soit dynamique et vivant!  Il sera plus attrayant pour vos clients.  De plus, Google adore les sites web qui bougent régulièrement, cela fera en sorte que vous sortirez sur les moteurs de recherche avant vos compétiteurs.

Voici quelques trucs simples !

Nouvelles

Écrivez ce que votre compagnie fait de bon dans une section nouvelle de votre site web.  Que ce soit une nouvelle liste de prix, une implication ou une commandite, cela générera des mots clés pertinents en plus de donner de la notoriété à votre entreprise !

Blogues

Écrivez minimum une fois par mois une chronique sur votre secteur d’activité!  Cela aussi générera beaucoup de mots clés et démontra votre expertise à vos prospects !

Soyez simple, court et intéressant!  Ce n’est pas une page d’information qui présente un produit!

Réseaux sociaux

Facebook, Twitter, LinkedIn et Google+ sont des incontournables!  Vous devez être là et être actif!  Faites des liens vers votre site et vice versa!!

Facebook LinkedIn Twitter Google+

Call to action

Il est important que votre site web convertisse les visites en vente!  Pour ce faire, vous devez trouver le moyen de faire passer à l’action l’internaute !

Exemple de stratégie :

Clavadarge

Lorsqu’une personne visite votre site ou une page pendant quelques minutes, faites ouvrir la fenêtre de clavardage automatiquement afin d’inciter cette personne à entrer en communication avec votre vendeur par exemple.

Même chose avec une fenêtre qui donne une gratuité ou un rabais à cette personne! Plusieurs autres façons de faire passer à l’action sont disponibles!

L’internaute est chez vous (sur votre site), vous devez vous en occuper comme si elle était en magasin !

Statistiques

Vous devez connaître ce qui fonctionne ou pas sur votre site web!  Exemple avec l’outil « Google analytics » !

google analytics

Connaître les pages qui fonctionnent, le taux de rebond (les gens ne restent pas plus que quelques secondes sur votre site), savoir pourquoi les gens ne restent pas sur celui-ci, apporter des corrections et faire des tests!!

Le manque de temps est la première raison donnée par les employeurs sur le pourquoi ils ne dynamisent pas leur site web.

Il y a des experts qui sont là pour vous aider!   Que ce soient en gestion de contenu, référencement moteur de recherche ou conception web, vous devez les utiliser!

Chez Servlinks Communication et Informatique IDC, nous sommes des experts!!  Appelez-nous!  Nous sommes là pour vous donner des solutions afin que votre site soit performant et qu’il génère beaucoup de clients !

Hugo Dubé

Président, Servlinks Communication et Informatique IDC

www.servlinks.com

www.informatiqueidc.com