Est-ce toujours possible de faire de la publicité par courriel ?

La loi canadienne antipourriel, loi C-28, fête au mois de juillet ses 3 ans d’existence. Pour l’occasion, elle s’offre une refonte partielle. En fait, à compter du 1er juillet 2017, la période de grâce accordée par le gouvernement se termine.

Au fil des ans, la loi antipourriel a fait ses preuves et le CRTC s’est vu très actif avec plusieurs amendes distribuées aux entreprises fautives. Toutefois, le 1er juillet 2017, une nouvelle action sera disponible pour les particuliers, les entreprises et les organismes qui reçoivent des courriels non sollicités.

Un droit privé d’action devant les tribunaux

Depuis juillet 2014, seul le CRTC pouvait sévir avec des offenses en lien avec la loi C-28. Il était possible au CRTC de donner des amendes, parfois salées. La période de grâce se terminant, il sera maintenant possible aux particuliers, aux entreprises et aux organismes de poursuivre l’expéditeur des courriels. En plus des amendes délivrées par le CRTC, les expéditeurs de courriels fautifs pourront aussi être mis en demeure par les personnes et organismes qui reçoivent un courriel.

Les règles d’envoi de courriel restent les mêmes. La mise en place d’un outil permettant de récolter les consentements exprès et tacites et un archivage de l’information afin de prouver vos droits en cas de litige est de mise.

Les plateformes visées sont les mêmes. Les courriels, SMS ou messages sur les réseaux sociaux sont réglementés par la loi C-28.

Les vieilles relations doivent aussi se conformer

En 2014, lors de la mise en place de la loi C-28, toutes les relations d’affaires qui existaient avant 2014 étaient considérées comme des prospects à consentement tacite. Le CRTC donnait ainsi une période de 3 ans aux entreprises pour se conformer.

Juillet 2017 se veut la fin de cette probation. Il sera ainsi obligatoire que toutes les entreprises aient consenti exprès afin qu’elles puissent recevoir vos communications électroniques.

Les consentements tacites seront toujours disponibles, mais il sera important de respecter les délais de validité. Dans le cas d’un client, un délai de 24 mois est prévu. Il vous sera donc possible de communiquer avec lui pendant cette période. La notion de prospect prend ainsi tout son sens comme il sera plus difficile de communiquer avec eux.

C-28, un frein aux processus d’affaires ?

La loi antipourriel peut paraître lourde de sens et de processus administratifs fastidieux, mais dites-vous qu’il est possible de mettre en place une forte stratégie de communication électronique qui respecte les règles.

Notre équipe peut vous aider à développer les bons outils et les bonnes stratégies.

Contactez-nous pour savoir quelles sont les solutions qui s’offrent à vous.

 

La lutte contre le spam

Introduction

Plusieurs personnes me posent la question, comment puis-je faire pour faire afin de lutter contre le spam?  Ou, comment puis-je recevoir moins de spams?

Premièrement, il est important de savoir qu’est-ce qu’un spam!!

Normalement, un spam ou pourriel, en français, est un message électronique non-sollicité.  En fait, c’est un message que vous recevez et qui a été envoyé par une personne ou une société sans avoir fait la demande et sans avoir aucun lien avec ceux-ci.

Le spam est une des causes les plus importantes de perte de temps et de contamination de virus et logiciels malveillants dans le monde.

Même si c’est pratiquement impossible d’éliminer totalement le spam,  il y a des choses que nous pouvons faire pour limiter ce fléau.

Prévention

Comme tout problème, la prévention reste la meilleure arme pour se protéger.   Premièrement, il est important de limiter la divulgation de votre adresse courriel sur Internet.  Ne jamais mentionner sur un forum, blog, réseaux sociaux, votre adresse de messagerie car certains robots ont la capacité d’analyser le contenu web et faire le tri des adresses recueillis. Si vous êtes obligé de mentionner votre courriel, prenez-vous une deuxième adresse email d’un service de messagerie gratuit.  Votre adresse principale restera propre.

Si vous avez un site Internet, ne jamais mettre dans la section « nous joindre » votre adresse de messagerie en texte.  Utilisez un formulaire où les gens peuvent inscrire leurs demandes.  Il est important que votre formulaire possède un élément de sécurité de type « Captchat » http://fr.wikipedia.org/wiki/CAPTCHA afin d’empêcher les robots d’abuser de votre site Internet.

De plus, il est important que votre ordinateur soit protégé contre les virus et les logiciels malveillants afin qu’aucune application problématique n’utilise votre messagerie pour faire des envois de messages non-sollicités, prendre votre liste de contacts ou pire encore, causer des problèmes plus importants.  Plusieurs logiciels sont disponibles sur le marché comme par exemple la suite de sécurité Nod32 http://fr.wikipedia.org/wiki/NOD32

Si vous recevez un spam

Il est important de savoir qu’aucune banque ou organisation sérieuse vont vous envoyer un message important par email afin de faire une intervention particulière.  Dans le doute, valider la demande par téléphone.

Il est important aussi de ne pas répondre à un courriel que vous considérez comme un SPAM.  De plus, même si le message en question possède une option pour se désinscrire à une liste de distribution, ne jamais le faire sauf si vous êtes certains du message et de l’organisation car votre intervention confirmera au spammeur que votre adresse est valide.

Solution antispam

Il existe plusieurs solutions antispam.  Avoir un logiciel antispam sur votre ordinateur n’est pas la solution idéale car souvent, le pourriel est déjà rendu sur votre ordinateur et le mal est peut-être déjà fait lorsque l’application le découvre.

La meilleure solution est d’avoir une solution avancée chez votre fournisseur de messagerie.  Votre fournisseur peut avoir une solution de base avec votre service.  Il est aussi possible de prendre un service supplémentaire payant afin d’avoir une solution plus efficace.  Certains fournisseurs se spécialisent uniquement dans les solutions antispam.

Si vous hébergez vous-même vos emails (Microsoft Exchange) dans votre entreprise, il est préférable de prendre une solution avancée antispam externe afin que votre bande passante soit destinée uniquement à des messages propres.  Selon plusieurs sources de statistiques, 95% des messages reçus par les serveurs de messagerie sont des spams.

Conclusion

Il existe une multitude d’autres solutions mais souvent, c’est la responsabilité des fournisseurs de solution d’hébergement de site Internet et de service de messagerie.

On constate aussi d’autres formes de spam que l’on peut apercevoir sur les forums, blogs, réseaux sociaux et autres sites Internet interactifs.

Le spam fait perdre beaucoup d’argent aux entreprises reliés aux problèmes qu’il peut causer aux systèmes informatiques mais aussi au niveau de la perte de temps des employés.

L’équipe de Servlinks Communication et ses solutions peuvent vous aidez!

Dans un autre ordre d’idée, il faut dire qu’il n’y a pas seulement le spam qui cause la perte de temps chez les employés des entreprises dans le dossier des emails.  Un autre article sera rédigé à ce sujet plus tard.

Hugo Dubé, président

Servlinks Communication

www.servlinks.com